Une saison particulière à tout point de vue, avec le sentiment que parfois les choses n’étaient pas vraiment très claires dans l’esprit des assistants et des photographes. Mais Pitti a toujours une saveur particulière pour moi et j’ai été heureux de pouvoir assister à cette quatrième saison consécutive. C’est aussi la première fois que j’ai pu arrêter de parler au singulier et de commencer à le faire au pluriel puisque ma partenaire et épouse m’a accompagné pour la première fois !

Voici quelques uns des clichés que j’ai pris, dont certains que vous avez pu apercevoir soit sur mon compte Instagram, soit sur celui d’Esquire Mexico.